• Avenir de la Chirurgie à Paray !

    L'Avenir de la Chirurgie à Paray-le-Monial !

    Décidément le journal municipal "Vivre à Paray" est devenu un journal de propagande de l'UMP et du député Mr Nesme pour la politique de régression sociale mise localement en œuvre par Mr Sarkozy et son gouvernement.

    Après le dernier journal de juin 2009 avec la RCEA à péages ; c'est celui de décembre 2009 avec la justification de la privatisation de la chirurgie de l'hôpital public pour soit disant sauver la clinique privée avec une multitude de mensonges pour effrayer et faire avaler la pilule aux Parodiens :

    - Perte d'autorisation de cancérologie :
    FAUX : une autorisation existe au Centre Hospitalier et est confortée par un récent recrutement médical et le classement ISO de la préparation des chimiothérapies.

    - Les blocs opératoires ne fonctionnent qu'à 50% :
    FAUX : concernant celui du Centre Hospitalier, il est en constante augmentation d'activité depuis l'ouverture de l'hôpital neuf pour être actuellement au alentours de 4000 opérations par année (très au delà du seuil des 1500 opérations nécessaires pour fermer un bloc opératoire).

    - Une situation budgétaire déficitaire de 0,8 millions d'euros est avancée pour le Centre Hospitalier a cause du bloc opératoire :
    FAUX : Certes un déficit budgétaire existe au centre hospitalier qui est avant tout lié à des frais financiers (paiement d'intérêt d'emprunts aux banques concernant la construction de l'hôpital neuf). A noter qu'en 2009, ce déficit comptable est de 0,6 millions d'euros alors que Mr Nesme avance le chiffre de 0,8 millions et qu'il faut relativiser avec un budget global annuel de 54 millions d'euros. Rien à voir avec la dette de la ville de PARAY de 16 millions d'euros pour un budget global de 20 millions !!!?

    - Mr Nesme s'en prend à l'occupation des locaux (blocage, obstruction radicale, etc…) :
    FAUX : S'il y a eu une saine réaction des personnels (hôpital et clinique, médical et soignant) avec la population qui se sont rassemblés pour défendre leurs emplois et leur service public ; aucun locaux n'a été occupé et l'activité de l'hôpital ou de la clinique n'ont jamais été perturbé par quoi que ce soit !

    - Le recours devant le tribunal administratif de l'accord cadre du 9 octobre 2009 avec KAPA Santé déposé par les sections syndicales CGT et CFDT est présenté comme une difficulté majeure :
    FAUX :ce recours ne vise qu'a vérifier la légalité de cet accord ; si les promoteurs de cet accord n'ont rien à se reprocher ; il n'y aurait aucun problème pour eux : Peut être que privatiser des services publics , faire supporter tous les frais à l'hôpital public  ne sont pas très légales et ont fait fuir KAPA Santé !

    - A noter qu'en 2009 le Centre Hospitalier de PARAY bénéficie d'un très bon classement comme premier établissement de Saône-et-Loire pour l'efficacité de la lutte contre les infections nosocomiales et globalement pour ses résultats qualitatifs  grâce à des équipes médicales et soignantes qui travaillent bien dans l'intérêt sanitaire de la population. Est ce cela qui gène notre gouvernance hospitalière ?

    - Si pour Mr Nesme et ses amis de l'UMP (Ministère de la Santé et Direction Régionale) la seule voie c'est pour eux la privatisation de la chirurgie publique et d'autres services médicaux-techniques de l'hôpital public en les bradants à des opérateurs (rapaces) financiers.

    D'autres voies basées sur une coopération équilibrée public- privé et d'autres établissements publics environnant sont les voies du bon sens plutot que de se faire la guerre par une concurrence insensée.

    Le Mercredi 13 Janvier 2010.  http://www.pcf71-ducharolais.com


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :